Réglementation


Share
 

La réglementation des édulcorants

Les édulcorants ont d'abord été réglementés au niveau européen dans les années 1990 avec l'entrée en vigueur de la directive 94/35/CE du Parlement européen et du Conseil concernant les édulcorants dans les denrées alimentaires, également connue sous le nom « Directive sur les édulcorants ».

Plus récemment, le Parlement européen et le Conseil ont adopté un règlement-cadre, le Règlement 1333/2008, afin de consolider l'ensemble des autorisations en vigueur pour les édulcorants et les additifs alimentaires en un seul texte juridique. L'Annexe II à ce texte, établie par le Règlement 1129/2011, fournit une liste communautaire des édulcorants autorisés pour une utilisation dans les produits alimentaires, les boissons et les édulcorants de table, ainsi que leurs conditions d'utilisation. Le cas échéant, les niveaux d'utilisation maximaux sont spécifiés.

Les édulcorants suivants sont actuellement autorisés dans l'Union européenne :

  • acésulfame-K (E950)
  • aspartame (E951)
  • sel d'aspartame-acésulfame (E962)
  • cyclamate (E952)
  • néohespéridine DC (E959)
  • néotame (E961)
  • saccharine (E954)
  • glycosides de stéviol (E960)
  • sucralose (E955)
  • thaumatine (E957)

Dans l'Union européenne, l'harmonisation de la législation - à savoir, l'adoption, par tous les États membres, de lois et de réglementations similaires - est un processus continu.

CHAÎNE VIDÉO

video image

play image

« Faites-le pour vous » - L'ISA soutient la Journée mondiale du Diabète 2017

La vie. Elle ne s’arrête jamais pour nous les femmes. Nous sommes parfois tellement accaparées par les attentes de nos enfants, de nos conjoints et de nos activités quotidiennes, que nous perdons de vue nos propres besoins. Néanmoins si vous souffrez d’un diabète de type 1, de type 2 ou gestationnel, il est absolument indispensable que vous preniez aussi soin de vous. Par conséquent, quoi que vous fassiez pour les autres aujourd’hui, occupez-vous aussi de vous et de votre santé.