Prises de position

Les édulcorants à faible teneur en calories n'affectent pas le contrôle du glucose et n'augmentent pas le risque de diabète


Sep 2017

Share
 

Les résultats présentés à la rencontre annuelle de l'EASD par Young et al. ne sont pas étayés par un certain nombre d'études antérieures menées par le même groupe de recherche

En réponse à un communiqué de presse1 publié à la lumière de la présentation d'une nouvelle étude menée par Young et al. lors de la 53[e] rencontre annuelle de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD), l'Association internationale pour les édulcorants (International Sweeteners Association, soit ISA) aimerait attirer l'attention sur le volume écrasant de preuves, y compris celles fournies par la même équipe de recherche australienne, qui montrent que les édulcorants à faible teneur en calories n'affectent pas le contrôle du glucose.


Étonnamment, ce communiqué de presse a négligé de signaler les résultats d'un nombre considérable d'études publiées par les mêmes auteurs2, qui n'ont invariablement pas trouvé d'impact des édulcorants à faible teneur en calories sur la régulation de la glycémie. Par ailleurs, les preuves collectives tirées d'études humaines bien conçues soutiennent comment les édulcorants à faible teneur en calories n'ont pas d'effets adverses sur le contrôle de la glycémie chez les personnes en bonne santé et chez les diabétiques, par exemple en affectant la sécrétion totale d'insuline, l'absorption du glucose et / ou l'utilisation du glucose soit par effet direct, soit par des effets sur les incrétines (hormones intestinales).3

En réalité, l'effet bénéfique des édulcorants à faible teneur en calories sur le glucose post-prandial est également reconnu dans une allégation de santé autorisée en Europe, suite à l'avis scientifique de l'EFSA4 : « La consommation d'aliments ayant des édulcorants à faible teneur en calories au lieu de sucre entraîne une plus faible hausse de la glycémie après leur consommation par rapport aux aliments contenant du sucre ».

Les édulcorants à faible teneur en calories ne peuvent pas augmenter le risque de diabète, tandis qu'au contraire, lorsqu'ils sont utilisés à la place du sucre, ils peuvent être une stratégie utile pour les personnes atteintes de diabète pour lesquelles le contrôle de la glycémie est fondamental. Ceci correspond au fait que les édulcorants à faible teneur en calories n'apportent pas d'hydrates de carbone dans le régime alimentaire. Dans les lignes directrices de 2017 « Normes de soins médicaux dans le traitement du diabète »5, l'Association américaine du diabète soutient que les édulcorants non-nutritifs peuvent potentiellement réduire l'apport global en calories et en hydrates de carbone.

Pour les personnes atteintes de diabète, les édulcorants à faible teneur en calories utilisés dans les aliments et les boissons ainsi que les édulcorants de table et dans le cadre d'une alimentation saine sont une option qui peut aider à contrôler le glucose6 et proposer des choix alimentaires plus vastes en offrant le plaisir d'un goût sucré sans augmenter la glycémie.

1 Press Release, Diabetologia. “Small study suggests consuming large amounts of artificial sweeteners may increase risk of developing type 2 diabetes
2 Wu et al. Diabetes Care, 2013; Wu et al. Am. J. Clin. Nutr. 2012; Ma et al. Br J Nutr. 2010; Ma et al. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol, 2009
3 Grotz et al. Regulatory Toxicology and Pharmacology 2017; Bryant and McLaughlin Physiol Behav 2016; Romo-Romo et al. PLoS ONE 2016; Bryant et al. Eur J Clin Nutr. 2014; Brown et al. Nutr Res 2011; Renwick and Molivary. Br J Nutr 2010; Grotz et al. J Am Diet Assoc, 2003
4 EFSA Scientific opinion on the substantiation of health claims related to intense sweeteners. EFSA Journal 2011; 9: 2229
5 ADA® 2017 Standards of Medical Care in Diabetes. Diabetes Care 2017; 40 (S1): S33-S43
6 Gardner C, et al. Nonnutritive sweeteners: current use and health perspectives: a scientific statement from the American Heart Association and the American Diabetes Association. Diabetes Care. (2012) Aug;35(8):1798-808.

CHAÎNE VIDÉO

video image

play image

Does low calorie sweetener consumption affect energy intake and body weight?

Prof Peter Rogers takes us through the results of his review published in the International Journal of Obesity in November 2015. The review looked at the effect of low calorie sweeteners’ exposure on calorie intake and body weight. The results indicate that the use of low calorie sweetened beverages leads to reduced energy intake and body weight, and possibly also when compared with water.